BANKSY, Peinture au pochoir (inspirée du Radeau de la Méduse), Calais
BANKSY, Peinture au pochoir (inspirée du Radeau de la Méduse), Calais

Le célèbre artiste de Street Art anglais Banksy travaille régulièrement sur des sujets d’actualité (militarisation intensive, société de consommation, utilisation abusive de murs qui séparent). C’est donc sans surprise qu’il s’attelle au thème de la migration, en reprenant ici une oeuvre romantique de Géricault: « Le Radeau de la Méduse ». L’oeuvre originale ne traite pas spécifiquement de migrants puisqu’elle s’inspire du naufrage d’un bateau de soldats. Cependant, par ses qualités, la peinture de Géricault est universelle et évoque la lutte pour la survie et « l’existence humaine abandonnée à elle même » (Louvre).

Théodore GÉRICAULT (Rouen, 1791 - Paris, 1824) Le Radeau de la Méduse, Salon de 1819, peinture à l'huile, 491 x 716 cm, Paris, Louvre.
Théodore GÉRICAULT (Rouen, 1791 – Paris, 1824) Le Radeau de la Méduse, Salon de 1819, peinture à l’huile, 491 x 716 cm, Paris, Louvre.
Publicités