Anthony McCALL (1946, anglais), Solid Light, installation (projecteurs numériques).
Anthony McCALL (1946, anglais), Solid Light, installation (projecteurs numériques).

Anthony Mac Call travaille depuis les années 1970 sur la lumière. Il a exposé récemment en Belgique au Grand-Hornu, près de Mons. Son oeuvre s’expérimente, se vit avec le corps et les sens. En attendant de rencontrer ses oeuvres, voici une vidéo qui donne un léger aperçu des fascinantes installations de lumière qu’il met en place. La lumière peut-être être sculptée ou est-ce le matériau immatériel par excellence, comme l’affirme James Turrell?

Anthony McCALL (1946, anglais), Solid Light, installation (projecteur numérique), 2012, Berlin.
Anthony McCALL (1946, anglais), Solid Light, installation (projecteur numérique), 2012, Berlin.

« Chaque fois qu’on regarde la lumière, ce n’est que de l’air. Elle n’a rien de tactile. Elle est totalement dénuée de densité. » (James Turrell, artiste contemporain travaillant sur la lumière)

« De tous les phénomènes originels, la lumière est le plus passionnant » (Léonard de Vinci, artiste et ingénieur de la Renaissance)

 

 

Publicités